Finance : comment fonctionne le marché obligataire ?

Finance : comment fonctionne le marché obligataire ?

Il y a encore quelques années, le secteur des finances présentait une grande complexité. C'est toujours le cas, aujourd'hui. Cette complexité se justifie par la pléthore d'aspects dont il regorge et dont fait partie le marché des obligations. Si vous y vouez un intérêt assez particulier, voici un peu comment il fonctionne!

Grâce à la subdivision

La subdivision est un caractère déterminant, en ce qui concerne le marché obligataire. En effet, pour qu'il fonctionne de façon optimale, on distingue deux marchés obligataire. Il s'agit du marché primaire et du marché secondaire. Chacune de ces places a un rôle important à jouer.

Le marché primaire

Comme son nom l'indique, le marché primaire est le premier marché obligataire. C'est lui qui accueille les obligations lors de l'émission par les entreprises et les Etats. Cependant, il n'est pas libre d'accès à tous.

En effet, ce sont uniquement les investisseurs professionnels dont la présence est souhaitée sur ce marché. Néanmoins, il est possible que les obligations qui y sont émises soient proposées aux particuliers. Ceci, que ce soit en partie ou en totalité et dans le respect de certaines réglementations.

Le marché secondaire

Il vient après le marché primaire. Sa principale caractéristique est qu'il accueille les transactions obligataires. En de termes plus clairs, le marché secondaire est l'emplacement où s'échangent les obligations.

Ainsi, il faut comprendre qu'il s'agit d'un marché où le principe du gré à gré s'applique. Les opérations s'effectuent directement entre particuliers. Cependant, elles peuvent également avoir lieu par l'intermédiaire d'un courtier. A ce titre, les prix et les ordres de ces actifs font l'objet de spéculation.

Sur la base des obligations

Le marché obligataire est indissociable des obligations. Ces dernières sont essentielles au fonctionnement des deux marchés, et pour causes, elles en sont l'élément principal.

Une obligation est un titre émis par une entreprise. Cette dernière, dite «émettrice», procède à ce mécanisme parce qu'elle est dans la nécessité de trouver du financement. Ceci, dans le but soit de financer ses activités soit pour sortir d'une crise.

Il s'agit donc plus précisément d'un prêt que l'entreprise contracte auprès de certains particuliers. Ce prêt, comme tout autre d'ailleurs, exige un remboursement. Ce remboursement est déterminé à une date fixe et suivant un taux d'intérêt fixe. Cela signifie que les obligations constituent un titre de créance.

Le marché obligataire: un marché à risque

Comme toute place financière, le marché obligataire est une place à risque. En effet, ces menaces concernent principalement les entreprises, dites «réceptrices», ou les particuliers ayant acheté les titres de créance.

Ces écueils se déclinent suivant le fait que les entreprises émettrices se trouvent dans une situation de faillite. Dans ce cas, elles ne sont pas dans la capacité de procéder au remboursement des fonds.

Pour prévenir ces dangers, certaines firmes comme Sunny AM dont vous en apprendrez plus sur https://sunny-am.money, se proposent de venir en aide aux acheteurs. Ainsi, elle leur permet d'entrer en possession de leur argent, au travers de techniques bien précises. Au nombre de ces techniques, se trouve le portage obligataire que des organismes comme Sunny AM, mettent en place.